L’avenir est au management bienveillant !

Un management bienveillant crée un taux d’engagement plus fort des équipes, un sentiment de justice, et surtout, de l’envie.

La bienveillance est une clé de réussite à long terme, tant en terme de santé des salariés que de productivité. Les managers ne peuvent plus se contenter de chercher des résultats à court terme et pour y arriver, de crier, de mettre la pression, de fixer des objectifs toujours plus hauts.

Certes, un management dur est rentable dans un premier temps : les collaborateurs ont peur du chef et produisent plus. Mais à long terme, cela ne fonctionne pas : ils seront de moins en moins créatifs et finiront par tomber malades…

Retrouvez deux articles sur ce thème :

Le management bienveillant par Philippe Rodet

comment devenir un manager bienveillant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *