L’après COVID-19 | Et si on travaillait autrement ?

2020 restera une année particulière. Un beau jour du mois de mars (pour la France), le pays a basculé dans un confinement sévère et le télétravail s’est trouvé propulsé sur le devant de la scène pour les métiers et les missions qui le pouvaient.

Bon nombre d’entre vous ont découvert ou conforté un mode de travail différent.

Et le nombre d’avantages à recourir au télétravail n’est plus à démontrer :

  • Gain de temps de transport,
  • Moins de stress,
  • Plus de présence en famille,
  • Plus d’autonomie dans le travail,
  • Une efficacité souvent meilleure (plus de concentration),
  • Une plus grande prise de recul.

Toutefois, nous ne sommes pas fait pour être à 100% en télétravail ! Pendant ces deux mois de confinement, vous avez sans doute ressenti quelques désagréments :

  • Difficulté à séparer le pro du perso et perméabilité des horaires,
  • Perte de liens sociaux et d’échanges spontanés avec ses collègues,
  • Trop de visios parfois même jusqu’au dégout,
  • Un espace de travail pas toujours optimal à la maison.

Et si la solution était de ré-inventer le travail en s’appuyant sur 3 leviers complémentaires :

1.      Le télétravail : les entreprises se disent qu’il y a des avantages à le maintenir et de nombreux salariés sont également volontaires pour poursuivre l’expérience,

2.      Les tiers lieux : aller travailler de temps en temps dans un tiers lieux permet de quitter son domicile, tout en restant en proximité et côtoyer d’autres professionnels issus d’autres univers, d’autres entreprises et pourquoi pas d’autres collègues de la même entreprise ? En Nouvelle Aquitaine, la région s’est donnée comme objectif qu’en 2021, chaque habitant dispose d’un tiers lieu à moins de 20 minutes de chez lui. Il y a déjà plus de 250 tiers lieu dans la région !

3.      Les locaux de l’entreprise : comme on les connait traditionnellement, mais qui deviendraient des lieux de passage occasionnel pour des réunions physiques nécessaires, des entretiens individuels majeurs ou la nécessaire rencontre « en réel » de nouveaux acteurs de l’entreprise.

Et si l’idée était celle des 3 tiers ? 1/3 télétravail, 1/3 tiers lieu, 1/3 entreprise !

Et si l’idée était de laisser le salarié proposer SON organisation du travail sur une base suggérée par l’entreprise ?

On l’a tous compris, l’épisode du COVID-19 bouscule les lignes ; sans doute est-ce l’occasion d’inventer de nouveaux modèles de travail pour tirer le meilleur de toutes les combinaisons possibles ?

Qu’en pensez-vous ? quel serait votre modèle idéal d’organisation du travail ?

Aucun texte alternatif pour cette image

Votre entreprise souhaite avancer sur cette réflexion ? et si on en parlait ? Voilà un nouveau levier pour améliorer l’engagement salarié et fidéliser dans la durée les salariés. Contactez-nous. contact@beesmile.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *